Devis gratuit

Pourquoi le chaume?

Roseau

Le roseau est une espèce d'herbe pouvant pousser jusqu'à 2 ou 3 mètres de hauteur. On le retrouve dans toutes les parties du monde, aussi bien dans l'eau salée et douce que saumâtre.

Le chaume destiné aux couvertures doit provenir de zones d'eau douce. Le roseau utilisé pour les toitures est issu des Pays-Bas, de Hongrie, d'Autriche, de Roumanie, de Pologne, de Chine et de Turquie.

Le roseau convenant à la couverture de toit mesure environ 2 mètres, est mince, droit et dur. Il est récolté après 1 an de décembre à avril. Immédiatement après la récolte, le roseau est lié en bottes épaisses.

La caractéristique du roseau est sa tige creuse. Cette tige creuse, l'amalgame avec les autres tiges et l'espace entre celles-ci donnent au toit de chaume son pouvoir isolant et la régulation du climat intérieur.

Le roseau est aussi un matériau très léger.

Riet

Constructions

Construction ouverte

La construction de toiture ouverte est la méthode de travail qui consiste à poser le chaume sur un toit apparent, cette méthode est également appelée méthode traditionnelle.

Ici, les couches de roseaux sont fixées sur des lattes prévues à cet effet. Ces lattes à roseaux sont soutenues par des chevrons placés verticalement.

Avec une construction ouverte, le chaume est visible de l'intérieur du toit.

Avantages d'une construction ouverte :
> ventilation optimale sans formation de condensation
> construction légère
> méthode utilisée depuis toujours
> plus-value esthétique au toit intérieur

Construction fermée

Dans le cas d'une construction fermée, le roseau est fixé sur une base épaisse à l'aide de vis à roseaux. Cette méthode est également appelée toiture à construction vissée.

La base épaisse peut être constituée de différents types de panneaux tels qu'OSB, bois aggloméré… Lorsqu'un panneau semblable est utilisé, il est conseillé de poser une sous-toiture. Il existe aussi plusieurs panneaux spécialement conçus pour une utilisation sur les constructions de toiture fermée. Ces panneaux sont finis avec des couches isolantes et/ou résistantes au feu.

La fixation du roseau s'effectue de la même manière que le toit lié traditionnellement, à la différence que le roseau n'est pas lié, mais fixé avec des vis spéciales sur les différentes couches de roseaux.

Avantages d'une construction fermée :
> intérieur fermé de manière esthétique, sans poussière ni courant d'air
> résistance au feu élevée
> très grande valeur d'isolation possible (en fonction du panneau utilisé)

Finition du faîte

Pour protéger le roseau, le faîte d'un toit de chaume est doté de tuiles faîtières maçonnées, disponibles en rouge ou gris. Ces tuiles faîtières sont maçonnées avec un ciment de couleur différente (blanc, gris, beige…) en fonction du résultat final visé.

Des demi-faîtières sont posées sous les fenêtres et les lucarnes faîtières.

Entretien

Il est conseillé d'exécuter un entretien préventif régulier du toit de chaume.

En veillant à ce que le roseau soit propre et reste exempt de mousse, le toit de chaume peut mieux respirer, et donc sécher plus facilement.

Plus le toit reste sec, plus sa durée de vie sera longue.

La fréquence des entretiens dépend de différents facteurs :
> la situation : terrain boisé ou ouvert
> inclinaison : plus l'inclinaison est élevée, mieux c'est
> construction : construction ouverte ou fermée

Dernièrs projets

Nieuwbouw0008-3
Nieuwbouw0008-2
Nieuwbouw0008
Nieuwbouw-0007